Contamination par les acariens

La contamination par les acariens

Comment notre habitation se fait-elle contaminer par les acariens?

Sommaire de la page


Un dessin de maison

Imaginez que vous receviez maintenant les clés de votre nouvelle maison (on peut rêver un instant, n'est-ce pas?). Votre architecte d'intérieur a surpervisé la livraison de votre nouveau mobilier et la nouvelle décoration. Il n'y a pas d'acariens à l'intérieur car tout est parfaitement neuf et propre.

Et pourtant, en un an, toute la maison sera colonisée et vous cohabiterez avec des millions d'acariens, qui se seront installés chez vous, dans votre lit, dans votre tapis, sans avoir reçu d'invitation.

Le nombre d'acariens continuera à croitre sur une période allant jusqu'à 10 ans grâce à l'accumulation de poussières Réf. 1.

Ces "invités" indésirables arriveront chez vous, grâce... à vous et à vos animaux.

Contamination de la maison

La contamination se fait par contact entre une surface contaminée et une surface propre. Le contact peut être très bref.

La surface propre de votre canapé sera contaminée en s'y asseyant avec des vêtements contaminés.

Les vêtements auront été contaminés à l'extérieur de la maison: voiture, transport en commun, chaise de bureau, ...

Ensuite, votre chien, votre chat et vous serez des autobus pour acariens. Grâce à vos déplacements, aux vêtements que vous portez, les acariens seront transportés du canapé au tapis, puis au lit. Et ainsi, de proche en proche, toute la maison sera envahie par les acariens venus de l'extérieur.

Sources d'acariens

Vous êtes arrivé à votre nouvelle maison en voiture?

Une étude brésilienne a montré que le siège des voitures personnelles contient des allergènes d'acariens, de chiens et de chats, peu importe que le propriétaire du véhicule ait ou non des animaux. La quantité d'allergènes présents ne dépend pas de l'âge de la voiture ou du nombre d'utilisateurs du véhicule Réf. 2. Les niveaux d'allergènes trouvés sur les sièges sont suffisamment hauts dans 23% des voitures pour déclencher des réactions allergiques Réf. 3.

Une étude irlandaise a montré que, non seulement le siège conducteur était contaminé, mais aussi le siège enfant (et ce dans des proportions similaires). Le siège enfant est d'autant plus contaminé qu'il est ancien (3 ans et plus), ce qui laisse à penser qu'un nettoyage/lavage fréquent diminue la concentration en allergènes Réf. 4.

Vous n'êtes pas arrivé en voiture?

Cela ne change pas grand chose à la contamination car d'autres études ont montré que les sièges des bus, train Réf. 5, avion Réf. 6 et taxi Réf. 7 sont aussi contaminés aux acariens.

Vous êtes venu à pied? Mais d'où veniez-vous?

Si vous veniez d'un hôtel, hôpital, maison de retraite, église, école, crèche, cinéma, d'une banque Réf. 6 ou d'une bibliothèque Réf. 4, ce n'est pas une bonne nouvelle. Ces lieux sont aussi contaminés par les acariens.

Tous ces lieux étaient certes moins contaminés que les maisons. Ceci est probablement dû aux nettoyages très fréquents des lieux publics. Et parmi tous ces lieux publics, les hôtels présentaient la plus grande concentration en allergènes.

Vous êtes allergique et dormez souvent à l'hôtel? Pensez à vous munir d'une housse anti-acarien de voyage

Comme la literie est souvent pointée du doigt, on croit que c'est la nuit qu'on est le plus exposé aux acariens. Mais une étude australienne a montré que c'est surtout le jour — dans les transports, des activités sociales et de détente — que l'exposition aux acariens est la plus forte. Ceci laisse supposer que les vêtements que l'on porte ont une grande influence sur la contamination et le transport des acariens Réf. 8.

Transport des acariens

Les acariens sont principalement transportés par les tissus. Un contact d'à peine 3 secondes entre 2 matières suffit à transférer de nombreux acariens vivants et morts. Ce phénomène est amplifié par la structure pelucheuse d'un tissu ou sa charge en électricité statique.

L'étude a consisté à transférer des acariens, vivants et morts, entre le tissu d'un siège de voiture et 3 types de tissus: coton égyptien tissé finement, denim et polar. En 3 secondes de contact, 7 à 16% des acariens vivants et 8 à 17% des acariens morts ont été transférés. Un contact de 20 minutes augmente surtout le nombre d'acariens morts qui sont transférés d'un tissu à l'autre Réf. 9.

Après avoir déposé des acariens marqués sur un canapé au rez-de-chaussée d'une maison à étage, 2 enfants sont restés sur le canapé pendant 3 heures. En 24 heures, des acariens marqués ont été retrouvés sur les vêtements, à l'étage et dans le véhicule familial. Les vêtements semblent être un moyen de transport idéal des acariens dans et entre habitations Réf. 10.

Références et notes

  • 1. Crowther D. et al, House Dust Mites and the Built Environment: A Literature Review, September 2000. In: Report for the EPSRC Project: Hydrothermal Model for Predicting House-Dust Mite Response to Environmental Conditions in Dwellings. pp. 34.
  • 2. Justino, C.M. et al., Mite and pet allergen exposure in Brazilian private cars, Annals of Allergy, Asthma & Immunology, vol. 94, n° 6, June 2005, pp. 658-661
  • 3. Neal, J.S., Arlian, L.G. et Morgan, M.S., Relationship among house-dust mites, Der 1, Fel d 1, and Can f 1 on clothing and automobile seats with respect to densities in houses, Annals of Allergy, Asthma & Immunology, vol. 88, n° 4, April 2002, pp. 410-415
  • 4. Clarke, D. et al., Child car seats - a habitat for house dust mites and reservoir for harmful allergens, Annals of agricultural and environmental medicine: AAEM, vol. 22, n° 1, 2015, pp. 17-22
  • 5. Uehara, K., Toyoda, Y. et Konishi, E., Contamination of Passenger Trains with Dermatophagoides (Acari: Pyroglyphidae) Mite Antigen in Japan, Experimental & Applied Acarology, vol. 24, n° 9, September 2000, pp. 727-734
  • 6. Wickens, K. et al., House dust mite allergen levels in public places in New Zealand, Journal of Allergy and Clinical Immunology, vol. 99, n° 5, May 1997, pp. 587-593
  • 7.- Taketomi E.A. et al., Taxis but not private cars are mite allergen reservoirs in Brazil, Journal of Investigational Allergology and Clinical Immunology, vol. 16, n° 1, 2006, pp. 34-36
  • 8. Tovey, E.R. et al., Most Personal Exposure to House Dust Mite Aeroallergen Occurs during the Day», PLOS ONE, vol. 8, n° 7, July 2013, p. e69900
  • 9. Clarke, D. et al., Dynamics of house dust mite transfer in modern clothing fabrics, Annals of Allergy, Asthma & Immunology, vol. 114, n° 4, April 2015, pp. 335-340
  • 10. Mollet, J.A., Robinson, W.H., Dispersal of American House Dust Mites (Acari: Pyroglyphidae) in a Residence, Journal of Medical Entomology, vol. 33, n° 5, September 1996, pp. 844-847


La Catoire Fantasque

La Catoire Fantasque

Dernière modification: 21 janvier 2017

© 2004-2017 — La Catoire Fantasque — Tous droits réservés