Comment changer les conditions de vie des acariens?

Changer les conditions de vie des acariens


Baisser l'humidité

Pour diminuer les acariens et les allergènes, il faut baisser l'humidité de l'air en dessous de 50% Réf. 1.

Selon le climat et la saison, les solutions diffèrent:

  • dans un climat continental, il suffira d'ouvrir la fenêtre pour aérer et assécher l'air
  • sous un climat tempéré humide, il vaudra mieux vérifier avec les prévisions météo ou un hygromètre extérieur. Si l'air est trop humide, enclenchez le chauffage central ou tournez-vous vers un déshumidificateur, combiné ou non à un conditionnement d'air ou un système de ventilation mécanique.
Hygromètre à cheveu

Pour mesurer l'humidité, il n'y a pas besoin d'avoir une station météo de haute précision. Un simple hygromètre à cheveu, très bon marché, suffit.

Une habitation est considérée comme sèche pour des valeurs comprises entre 40 et 60%.

Une habitation est dite humide, voire très humide, pour des valeurs au-delà de 70%.

Si l'humidité devient trop basse, les muqueuses respiratoires sont fragilisées; ce qui provoque d'autres problèmes de santé.

Pensez à bien ventiler les pièces au moment où de l'humidité y est générée:

  • cuisine au moment de la préparation des repas
  • salle de bains
  • buanderie quand le linge y sèche,...

Si un matelas peut contenir jusqu'à 2 millions d'acariens, baisser l'hygrométrie de 5% peut diviser le nombre d'acariens par 6!

A une humidité relative de 40% et une température de 25 à 34°C, les acariens adultes meurent dans les 5 à 11 jours. Par contre un mélange d'acariens à différents stades de vie survit pendant 10 semaines, mais leur nombre total diminue. Réf. 1. Toutefois, les nymphes survivent des mois dans un environnement sec; elles poursuivront leur développement dès que les conditions deviendront plus favorables.

Au-delà de 85% d'humidité relative, la population d'acariens diminue à cause de la présence de moisissures.

En gardant la maison à une humidité relative de moins de 51% pendant 17 mois — avec un déshumidificateur performant, un conditionnement d'air et un entretien normal —, les allergènes ont été réduits de 77% (en Ohio, USA). Par contre, dans les maisons où l'humidité a dépassé les 51%, la concentration saisonnière maximale est montée jusqu'à 500 et même 1000 acariens par gramme de poussière. Réf. 1 Réf. 2

Critères pour l'achat d'un déshumidificateur
  • la présence d'un hygrostat: l'appareil ne fonctionne que si l'humidité est supérieure à la valeur indiquée
  • la puissance est suffisante pour le volume à traiter
Quelle marque/modèle de déshumidificateur choisir?

Il n'est pas simple de suggérer une marque ou un modèle.

Une étude menée pendant près de 17 mois a surtout mis en évidence qu'il fallait un déshumidificateur haute-performance pour obtenir une baisse importante des allergènes d'acariens (d'environ 400 à moins de 27 acariens/gramme de poussière au bout de 17 mois). L'appareil était soit posé dans un point central du logement, soit combiné avec le système de chauffage, ventilation ou conditionnement d'air. Réf. 1

Il semble donc qu'un petit appareil disposé dans une seule pièce soit une solution trop modeste pour être efficace. Un phénomène de re-contamination depuis les autres pièces vient probablement réduire les bons résultats.

Quelle marque/modèle de conditionnement d'air choisir?

Il faut se méfier des conditionnements d'air qui ne peuvent plus disperser les allergènes d'acariens si les systèmes (notamment les filtres) ne sont pas correctement entretenus Réf. 3.

Baisser la température

La température dans la maison peut être baissée à 20°C dans les pièces de vie. Dans la chambre à coucher, on peut descendre à 18°C.

On pourrait être tenté de ne pas chauffer la chambre, mais il vaut mieux chauffer un peu pour éviter une trop grande humidité dans la pièce.

En outre, même si les acariens se développent moins bien à une température de moins de 20°C, ils résistent tout de même bien aux très faibles températures:

  • 6h à -15°C ne tue que 60% de Dermatophagoides pteronyssinus
  • 14 jours à -9°C, 7 jours à -15°C ou 6h à -28°C pour tous les tuer

Diminuer la nourriture

Baisser la quantité de nourriture pour éradiquer les acariens est tout à fait illusoire.

En effet, un homme produit de 0,5 à 1 g. de squames par jour et que 0,25 g. de nourriture, ce qui permet à des milliers d'acariens de survivre plusieurs mois!

Néanmoins, on peut freiner leur développement en prenant des précautions pour diminuer la quantité de nourriture dont ils disposent dans certains endroits-clés.

Diminuer le nombre d'abris à acariens

Poussières au sol

La première mesure consiste à adapter le logement en modifiant le mobilier et la décoration afin de réduire le nombre de cachettes.

Ensuite, on veillera à un entretien régulier du logement.

Passer l'aspirateur ne devrait pas être fait par la personne allergique (à moins de porter un masque). Il vaut mieux qu'elle ne revienne pas dans la pièce aspirée dans l'heure qui suit.

La literie fera l'objet d'un entretien méticuleux et régulier:

Références et notes

  • 1. Arlian, L.G. et al., Reducing relative humidity is a practical way to control dust mites and their allergens in homes in temperate climates, The Journal of Allergy and Clinical Immunology, vol. 107, n° 1, January 2001, pp. 99-104.
  • 2. Arlian, L.G., Water balance and humidity requirements of house dust mites, Experimental & Applied Acarology, vol. 16, n° 1-2, November 1992, pp. 15-35.
  • 3. Zhan, X. et al., Air-conditioner filters enriching dust mites allergen, ResearchGate, vol. 8, n° 3, June 2015, pp. 4539-44.


La Catoire Fantasque

La Catoire Fantasque

Dernière modification: 22 janvier 2017

© 2004-2017 — La Catoire Fantasque — Tous droits réservés