Le ver à compost, seigneur des anneaux

Le ver à compost, seigneur des anneaux


Voir aussi:

Merci Vinciane ...
... pour cette présentation d'une petite bête bien utile au jardin

Introduction


Il existe des milliers d'espèces de vers de terre. Tous ne conviennent pas pour le compostage. En effet, le lombric (Lombricus terrestris) ou ver laboureur est un ver endogé qui vit en permanence en profondeur et ne remonte à la surface la nuit que pour y déposer ses déjections.

Pour le compostage, on utilise des vers épigés qui vivent dans les 20 cm premiers centimètres du sol. Les espèces Eisenia foetida (ou vers de fumier), Eisenia endreï (ou vers rouges de Californie) ou Dendrobaena veneta sont les plus couramment utilisés.



Voici une vidéo qui montre les vers en action

Vidéo (3Mb)

Classification

Nom scientifique: Eisenia foetida & Eisenia endreï

Embranchement: Annélides

Classe: Clitellates

Ordre: Oligochètes

Synonymes européens: ...

Vous pouvez identifier un ver de terre en utilisant la clé taxonomique de Naturewatch par exemple.

L'anatomie du ver


Le ver de terre ne possédant pas d'yeux, il se repère au moyen d'organes sensibles à la lumière.

Son corps formé de segments et de soies qui lui permettent de se mouvoir; la tête indiquant généralement le sens de son déplacement.

Le ver possède 4 cœurs et 3 paires de reins!

Dépourvu de poumons, l'Eisenia respire par sa peau toujours humide et visqueuse qui permet le passage de l'oxygène.

La reproduction du ver

Le ver de terre est hermaphrodite, ce qui signifie qu'il possède aussi bien les organes mâles que les organes femelles. Néanmoins, il ne peut pas se reproduire tout seul.

L'accouplement se fait entre deux individus se positionnant tête-bêche et de par ce fait, juxtaposant leurs organes.


Le clitellum glissera sur le corps et récoltera les cellules mâles et femelles. Arrivé en fin de parcours, l'enveloppe se refermera aux extrémités et formera le cocon.

Ils pondent plusieurs centaines d'œufs par an et les œufs contiennent plusieurs petits (uniquement chez le ver à compost). Le lombric, quant à lui, ne produit que quelques petits par an.

La durée de vie moyenne d'un ver composteur pourrait aller jusqu'à 3 ans en tenant compte que sa production est d'environ 2 cocons par semaine. Chaque cocon contient entre 1 et 4 jeunes qui produiront à leur tour plus d'une centaine de cocons l'an.

Le poids d'un Eisenia adulte varie entre 0,3 et 0,5 gr.

L'alimentation du ver

L'Eisenia adulte (âgé de 8 semaines environ) est capable d'ingurgiter son poids par jour en matières organiques et se reproduit très rapidement.

Grâce à une sorte de gésier, le ver ne possédant pas de dents, il déguste la nourriture direction l'intestin où la matière passera dans le sang.

L'environnement idéal

L'Eisenia a besoin d'un environnement sombre, humide et bien ventilé. Autrement dit, la lumière, une température excessive ou sous 8°C ou un manque d'humidité causera la mort de vos Eisenias. De même que le bruit, les vibrations et autres … les perturberont.

La règle d'or : nourriture, humidité, température, obscurité et calme. Un ver de terre exposé à la lumière et à la sécheresse est voué à la mort.

Vieilles croyances

Sectionner un ver de terre ne vous donnera pas deux individus.

Un ver de terre repousse-t-il ? Le corps du ver de terre est parfois capable de se régénérer avec le temps à la suite d'une blessure mais tout dépend de sa localisation.



Vinciane, maître-composteur




La Catoire Fantasque

La Catoire Fantasque

Dernière modification: 3 novembre 2016

© 2004-2017 — La Catoire Fantasque — Tous droits réservés