Les races d'abeilles: naturelles ou obtenues de croisements

Les races d'abeilles

La classification des abeilles

On compte aujourd'hui quelques 280 000 espèces d'hyménoptères, solitaires ou sociales. L'abeille domestique participe à la pollinisation de 85% des plantes angiospermes. Ces angiospermes assurent pour l'instant 30% de l'alimentation humaine.

L'abeille noire que l'on trouve en Belgique est de l'espèce Apis mellifera mellifera. Apis mellifera s'est peu à peu répandue dans le monde entier.

Le nom scientifique d'Apis mellifera signifie «abeille porteuse ou productrice de miel».

Le berceau du genre Apis est l'Asie. On y trouve encore huit autres espèces d'Apis:

  • Apis cerana
  • Apis laboriosa
  • Apis florea
  • Apis dorsata
  • Apis andreniformis
  • Apis negrocinta
  • Apis nuluensis
  • Apis koschewnkovi

Les études génétiques de l'abeille ont finalement permis de distinguer 4 espèces d'Apis:

  • Apis dorsata: une abeille géante
  • Apis florea: une abeille naine
  • Apis cerana: une abeille de taille moyenne
  • Apis mellifera: une abeille de taille moyenne

Les espèces

Introduction

Qu'est-ce qu'une race?

Les biologistes caractérisent une race sur base de certains mesures morphométriques: les veines alaires, la longueur des pièces buccales et des antennes et la taille de certaines parties du corps.

Les apiculteurs s'attarderont plus sur des caractéristiques comme la couleur, le comportement, la tendance à l'essaimage, la production de miel et la douceur.

Un élément sur lequel les deux s'accordent: les caractéristiques considérées doivent être stables et héréditaires. Si les caractéristiques sont transmises de génération en génération, elles peuvent être considérées comme stables.

On peut palabrer des heures sur le fait que l'abeille Buckfast est ou non une race à part entière. Il ne faut pas oublier qu'elle a été obtenue comme le Dobermann chez les chiens. Sa sélection n'a peut être pas été faite par mère Nature, mais Frère Adam, maître es Sélection, a réussi le pari de stabiliser ses caractéristiques au point que le croisement de 2 Buckfast donne une Buckfast.

Apis florea

Apis florea est la plus petite des abeilles mélifères et probablement la plus proche génétiquement de l'abeille antique.

Les colonies sont relativement petites: environ 5 000 individus. Les abeilles ne construisent qu'un seul rayon. Le nid est entouré d'une abondance végétation.

Les danses de communication se déroulent sur une plate-forme horizontale placée au sommet du rayon. Les directions vers la nourriture ainsi indiquées n'ont donc pas besoin d'interprétation.

Apis dorsata

Apis dorsata, l'abeille géante, ne construit également qu'un seul rayon.

Les colonies comportent environ 20 000 ouvrières. Les nids sont suspendus haut dans des arbres ou à des falaises. Les nids ne sont pas dissimulés par de la végétation car les ouvrières sont particulièrement agressives.

Les danses de communication se déroulent sur le rayon vertical. La direction vers les fleurs doit donc être interprétée et rapportée dans un plan horizontal. Il s'agit d'une version plus évoluée que chez Apis florea.

Apis cerana

Les colonies sont relativement petites: de 6 000 à 7 000 individus.

On a longtemps cru que Apis cerana était une des espèces d'Apis mellifera. Mais il n'en est rien: tous les essais de croisements entre les deux se sont avérés impossibles car les œufs hybrides meurent au stade de la blastule.

Apis mellifera

Apis mellifera vit en colonies qui peut aller jusque 100 000 individus.

Apis mellifera s'est adaptée aux zones tropicales, subarctiques et aux zones tempérées. Sa présence s'étant donc dans toute l'Afrique, l'EuropeLes autres espèces sont confinées au sud-est asiatique.

Les sous-espèces de Apis mellifera

Apis mellifera mellifera

Elle est originaire de l'Europe du Nord et du centre ouest de la Russie. Elle s'étend jusqu'à la péninsule ibérique.

Ce sont de grandes abeilles avec une petite langue (5,7-6,4 mm). L'abdomen est brun foncé avec quelques taches jaunes. Elles ont un caractère nerveux et agressif mais hivernent bien sous les climats rigoureux.

Toutefois, son lent développement au printemps et sa difficulté à butiner les fleurs à corolle longue l'ont écartée des ruchers professionnels.

Apis mellifera ligustica

Elle est originaire de l'Italie mais elle a été exportée dans le monde entier.

Elle est un peu plus petite que la mellifera mais sa langue est un peu plus longue (6,3-6,4 mm). Son abdomen est strié de jaune. Elle est de nature plutôt docile.

Les colonies se développent rapidement au printemps et se maintiennent bien en été. Toutefois, comme elle hiverne en forte population, cela pose problème dans les régions nordiques. Elles construisent rapidement et ont une certaine tendance au pillage.

Apis mellifera carnica

Aussi appelées abeilles carnioliennes, elles sont originaires du sud de l'Autriche, du nord des Balkans et de la vallée du Danube.

Elles sont à peu près de même taille que la ligustica. Son abdomen est brun ou gris. Elles sont docilent, hivernent en petites colonies en consommant donc peu, et se développent rapidement au printemps mais ont du mal à se maintenir tout l'été. Elles ont également une tendance à l'essaimage et construisent lentement des rayons.

Apis mellifera caucasica

Elle est originaire du Caucase.

Similaire à la carnica, son abdomen est peut être plus grisâtre. De caractère docile, la colonie se développe lentement au printemps mais atteint une bonne taille en été. L'hivernage est difficile car elle est sensible à la nosémose. Elle propolise beaucoup et est peu essaimeuse.

Apis mellifera cecopria

Elle est originaire de la Macédoine.

Apis mellifera intermissa

Elle se trouve au nord du Sahara et de la Lybie au Maroc.

Cette petite abeille noire est agressive et essaime énormément. Sa capacité à élever plus de 100 reines par saison lui permet de survivre à la sécheresse sévère de la région.

Apis mellifera lamarckii

Aussi appelée fasciata, on la retrouve en Egypte, au Soudan et dans la vallée du Nil.

On retient surtout sa capacité à constituer une énorme élevage royal (plus de 360 cellules royales) par saison.

Apis mellifera scutellata

Elle est originaire de l'est africain.

Cette petite abeille à la langue courte est très agressive et essaime volontiers.

Apis mellifera adansonii

Elle est originaire de l'ouest africain.

Son abdomen est jaune.

Apis mellifera monticola

On la retrouve dans les hautes montagnes tanzaniennes. Ceci la rend intéressante car le climat y proche de celui des contrées européennes.

C'est une grande abeille noire, douce aux poils assez longs.

Apis mellifera capensis

Cette abeille ne se retrouve qu'à la pointe sud de l'Afrique.

Leur particularité est de pouvoir se reproduire par parthénogénèse deutérotoque: les femelles peuvent produire, à partir d'un œuf non fécondé, soit un individu mâle, soit un individu femelle.

Apis mellifera syriaca, anatolia et meda

Ces espèces se retrouvent de l'ouest de la Turquie à l'Iran.

Elles semblent proches de la ligustica.

Comparaison de certaines caractéristiques

Sources: Fr. Adam

Le 1er chiffre se rapporte à la lignée pure, le 2e à une génération F1. Le chiffre '+6' désigne l'intensité la plus grande d'une qualité ou d'un défaut.

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Buckfast +4 +4 +3 +5 +6 +2 +2 +5 +5 +6 +6 +6 +5 -5 -5 -1
Ligustica +3
+4
+2
+3
+3
+4
+3
+3
+3
+1
+1
+2
+1
+2
+1
+2
+3
+3
+4
+4
+4
+4
+4
+5
+3
+4
+2
+1
+1
-1
-2
-1
Carnica +2
+2
+3
+4
+5
+5
+2
+3
-5
-6
+4
+4
+2
+2
+3
+4
+2
+2
-1
+1
-2
+1
+6
+6
+6
+6
+2
+1
+3
+1
+3
+3
Cecropia +2
+5
+3
+4
+3
+3
+2
+3
+1
+5
+3
+4
+2
+2
+3
+4
+2
+2
+1
+4
-1
+4
+4
+5
+4
+5
+2
-1
+3
-1
+2
+2
Caucasica +1
+3
+1
+2
+1
+1
+1
+1
+1
-1
+1
+1
+1
+1
+1
+2
+1
+1
-6
-1
-6
-1
+6
+6
+6
+6
+6
+4
+6
+4
+1
+1
Intermissa +1/+3
+4
+4
+5
-4
-4
-3
-1
-4
-5/+3
+6
+6
+6
+6
+6
+6
+6
+6
+1
+3
+5
+5
-6
-1/+2
-6
-1
+6
+5
+6
+5
+3
+3
Mellifica mellifica +1/+3
+4/+5
+5
+6
-3
-1
-3
-1
-4
-5/+3
+6
+6
+6
+6
+6
+6
+6
+6
+2
+3
+6
+6
-5
-1/+2
-5
-2
+6
+4
+6
+4
+3
+3
Mellifica lehzeni +2
+2
+5
+6
-3
-1
-1
+1
-6
-6
+6
+6
+6
+6
+6
+6
+6
+6
+2
+3
+6
+6
-5
-1
-5
-2
+6
+4
+6
+4
+3
+3
Fasciata +1
+3
+2
+3
+2
+3
+2
+3
-1
+2/+3
-1
+1
-6
-5
-6
+1
+3
+4
+1
+4
-1
+3
-5
-1
-5
-1
-6
-4
-6
-4
+6
+6
Cypria +1
+3/+5
+2
+5
+2
+3
+2
+3
-1
-4/+3
+2
+3
+2
+3
+3
+5
+4
+5
-1
+3
-1
+3
-5
-1/+2
-5
-1
+1
-1
-6
-2
+6
+6
Anatolica centrale +1
+3/+5
+6
+6
+2
+3
+3
+4
+2
+5
+6
+6
+6
+6
+5
+5
+3
+4
+1
+3
+2
+2
-1
+2
-1
+2
+3
+2
+3
+2
+3
+3
Sahariensis +1
+5/+6
+6
+6
+3
+3
+3
+3
+3
+2/+4
+4
+5
+4
+5
-3
+5
+6
+6
-1
+4
+1
+4
+2
-1/+2
-6
-1
+2
+1
+3
+4
+4
+3

Liste des qualités/défauts:

  1. fécondité
  2. ardeur à butiner
  3. résistance du couvain à la maladie
  4. résistance des abeilles à la maladie
  5. lenteur à essaimer
  6. longévité
  7. puissance de vol
  8. résistance aux intempéries
  9. sens de l'odorat
  10. emmagasinement du miel loin du couvain
  11. ardeur à construire
  12. douceur
  13. tenue sur cadre
  14. utilisation de propolis
  15. construction de rayons irréguliers
  16. sens de l'orientation


La Catoire Fantasque

La Catoire Fantasque

Dernière modification: 3 novembre 2016

© 2004-2017 — La Catoire Fantasque — Tous droits réservés