Le miel et la loi: toute la règlementation concernant le miel

Le miel dans la législation


Définition du miel

Le miel est une denrée naturelle sucrée, produite à partir du nectar des fleurs par l’espèce apicole "Apis mellifera" ou des sécrétions issues des parties vivantes de plantes ou des produits sécrétés par les insectes suceurs du suc de plantes sur les parties vivantes des plantes ou des excrétions laissées sur celles-ci par des insectes suceurs, qu'elles butinent, transforment en les combinant avec des matières spécifiques propres, déposent, déshydratent, entreposent et laissent mûrir dans les rayons de la ruche.

Variétés de miel

En fonction de l'origine

  • miel de fleurs ou de miel de nectars: le miel obtenu à partir des nectars des plantes
  • miel de miellat: le miel obtenu essentiellement à partir des excrétions laissées sur les parties vivantes des plantes par des insectes suceurs (Hemiptères) ou à partir des sécrétions provenant de parties vivantes de plantes

En fonction du mode de production ou de présentation

  • miel en rayons: le miel emmagasiné par les abeilles dans les alvéoles operculées de rayons fraîchement construits par elles-mêmes ou de fines feuilles de cire gaufrées réalisées uniquement en cire d'abeille, ne contenant pas de couvain, et vendu en rayons, entiers ou non
  • miel avec morceaux de rayons: le miel qui contient un ou plusieurs morceaux de miel en rayons
  • miel égoutté: le miel obtenu par égouttage des rayons désoperculés ne contenant pas de couvain
  • miel centrifugé: le miel obtenu par centrifugation des rayons désoperculés ne contenant pas de couvain
  • miel pressé: le miel obtenu par pressage des rayons ne contenant pas de couvain, sans chauffage ou avec chauffage modéré de 45 °C au maximum
  • miel filtré: le miel obtenu par l'élimination de matières étrangères inorganiques ou organiques d'une manière qui a pour résultat l'élimination de quantités significatives de pollen

L'étiquetage du miel

L'étiquette d'un pot de miel doit comporter quelques mentions indispensables:

  • le mot "miel"
  • le poids net
  • la période de durabilité maximale

D'autres sont facultatives:

  • l'origine florale ou végétale: si le miel provient entièrement ou essentiellement de l'origine indiquée et en possède les caractéristiques organoleptiques, physico-chimiques et microscopiques
  • l'origine régionale, territoriale ou topographique: si le miel provient entièrement de l'origine indiquée

Le miel bio

Des dispositions européennes décrivent les conditions à respecter pour pouvoir bénéficier du label "bio".

L'origine des abeilles

Il faut choisir une race d'abeilles qui puisse s'adapter au milieu, notamment au niveau de la résistance aux maladies.

Les colonies et les essaims doivent provenir de ruchers "bio".

L'emplacement des ruchers

Les abeilles doivent disposer de suffisamment de nectar, de miellat, de pollen et d'eau.

Dans un rayon de 3 km, il doit y avoir essentiellement des cultures bio et/ou une flore spontanée.

Le rucher doit être éloigné des centres urbains, des autoroutes, des zones industrielles, des décharges, des incinérateurs de déchets,...

L'alimentation des abeilles

Pour permettre aux abeilles de passer l'hiver, il faut leur laisser du miel et du pollen.

Si l'apiculteur veut nourrir ses abeilles avec du sirop de sucre, celui-ci doit provenir de l'agriculture biologique.

Les soins vétérinaires

Il faut surtout mettre en oeuvre des techniques apicoles qui favorisent la bonne santé des abeilles.

Si cela ne suffit pas, on peut recourir à de la phytothérapie et de l'homéopathie.

A défaut, un vétérinaire ou l'autorité du pays peut prescrire des médicaments de synthèse. Du miel bio peut donc contenir des antibiotiques.

On ne peut pas appliquer de tels traitements à titre préventif.

La gestion de l'élevage et l'identification

La récolte des produits de la ruche ne peut être liée à une destruction volontaire des abeilles.

Il n'est pas permis de rogner l'aile de la reine.

Le rucher et les ruches doivent être dûment enregistrés auprès des autorités compétentes.

Un registre du rucher doit être consciencieusement tenu à jour, selon les directives des autorités.

Les ruches et les matériaux

Les ruches doivent être constituées de matériaux naturels. A l'intérieur de la ruche, l'apiculteur ne peut utiliser que des substances naturelles (propolis, cire, huiles végétales).

Les cadres d'où est extrait le miel, ne peuvent comporter du couvain.

Sources



La Catoire Fantasque

La Catoire Fantasque

Dernière modification: 3 novembre 2016

© 2004-2017 — La Catoire Fantasque — Tous droits réservés