L'histoire de l'apiculture à la Renaissance

A la Renaissance

La Renaissance est une période de renouveau littéraire, artistique et scientifique se situant au XVe et XVIe siècles.

En 1530, les ruches et les abeilles sont présentes dans certains écrits. On peut notamment citer une miniature représentant des ours attaquant des ruches, dans le manuscrit Fleur de vertu de François de Rohan, archevêque de Lyon (Bibliothèque Nationale de France, département des manuscrits).

En 1586, Luis Méndez de Torres, espagnol, écrit le premier livre sur l'apiculture en castillan. C'est un authentique manuel d'apiculture, avec des contributions aussi avancées pour l'époque que d'affimer que le roi des abeilles est en fait une reine.

En 1597, Theodorum Clutium de Leiden confirme à son tour que le roi est en fait une bienconinc, une reine.

En 1600, Olivier de Serres rédige Le Théâtre d'Agriculture et Mesnage des Champs d'Olivier de Serres seigneur du Pradel dans lequel est représenté tout ce qui est requis et nécessaire pour bien dresser, gouverner, enrichir et embellir la Maison Rustique. Ce livre permet de constater l'absence d'évolution significative dans les connaissances et les techniques apicoles.


Concrètement, il existait 3 techniques pour la récolte du miel:

  • l'étouffage, avec une mèche de souffre: ce qui avait pour effet de tuer toutes les abeilles
  • le transvasement, d'une ruche vers une autre
  • le prélèvement des galettes de cire, sans même se préoccuper du contenu des galettes


La Catoire Fantasque

La Catoire Fantasque

Dernière modification: 3 novembre 2016

© 2004-2017 — La Catoire Fantasque — Tous droits réservés