L'histoire de l'apiculture au 19e siècle

Au XIXe siècle


Prokopovitch

L'invention du cadre mobile serait dû au russe Prokopovitch sur base du panier de Kanitz (des cadres en bois indépendants, avec de la paille) aux environs de 1806.

Nasanoff

En Russie, Nasanoff découvre la glande de Nasanoff. Celle-ci est située sur le dernier segment abdominal, au dessus de l'anus et permet la secrétion de phéromones, que des battements d'aile dispersent.

Johann Dzierzon

Johann Dzierzon (1811-1906) était un prêtre, naturaliste et apiculteur polonais. Il découvrit la parthénogenèse: la reproduction asexuée des abeilles. En effet, quand la reine des abeilles pont un œuf fécondé, cela donne une ouvrière. Tandis que si la reine pond un œuf non fécondé, cela donne naissance à un faux-bourdon. Cela signifie donc que le faux-bourdon ne possède que le patrimoine génétique de sa mère.

Gregor Johann Mendel

Gregor Johann Mendel (1822-1884), est un moine augustin de Moravie et botaniste autrichien et reconnu comme le père fondateur de la génétique.


En étudiant les croisements entre petits pois ridés et petits pois lisses dans les jardins du monastère de Brünn, il établit ce que l'on connaît aujourd'hui sous le nom des lois de Mendel. Il lui aura fallu 8 ans et plus de 10 000 croisements. Ses écrits n'auront été redécouverts qu'en 1900, soit 16 ans après sa mort.

Aujourd'hui encore, ce sont ces mêmes lois qui sont utilisées pour la sélection des abeilles.

Francesco de Hruschka

Francesco de Hruschka, Franz von Hruschka (1813-1888), italien, est un major dans l'armée austro-hongroise qui inventa l'extracteur centrifuge. Jusque là, l'extraction du miel se faisait par pression des rayons de cire.

Johann Mehring

Johann Mehring (1815-1878) est l'allemand qui a inventé le gaufrier à cire.

Les créateurs de modèles de ruches

Lorenzo Langstroth, (1810-1895) révérend américain s'est inspiré de la ruche à feuillet de Huber pour créer une ruche à cadres mobiles où le corps et la hausse ont la même dimension. Il est considéré comme le père de l'apiculture américaine. En 1853 parut la 1e édition de son livre The hive and the honeybee.

Charles Dadant (1817-1902) est un français qui s'est expatrié aux Etats-Unis. Démarrant avec 2 ruches, il finit avec plus de 600 ruches. Il inventa la ruche à cadres Dadant en modifiant la ruche Langstroth avec les données de Moses Quinby. Il aida Langstroth, son ami, à terminer la 2e édition de son livre The hive and the honeybee; (La ruche et l'abeille) en 1889 et en publia une version française l'année suivante.

Le suisse Blatt apporta quelques modifications à la ruche de Dadant et créa ainsi la ruche qui porte son nom Dadant-Blatt.

A peu près au même moment Georges de Layens (1834-1897) met au point la ruche de Layens. Tandis que l'abbé Voirnot en met au point une autre encore. William Brougton Carr, quant à lui, met au point la ruche dite WBC.

Toutes ces ruches se ressemblent dans leur conception. C'est essentiellement la taille des différents parties qui les différencie les unes des autres.

Mooses Quinby

Mooses Quinby crée l'enfumoir moderne à soufflet.



La Catoire Fantasque

La Catoire Fantasque

Dernière modification: 3 novembre 2016

© 2004-2017 — La Catoire Fantasque — Tous droits réservés