La cire d'abeille: fabrication, composition et couleur

La cire


Définition


La cire d'abeille est la cire naturelle produite par l'abeille du genre Apis. La cire est une particularité propre aux abeilles sociales.

Origine

La cire est produite par l'abeille ouvrière âgée d'environ 12 jours. Ce n'est pas une substance que l'abeille récolte dans la nature.

Les glandes cirières, situées sous l'abdomen de l'abeille, produisent de minuscules écailles de cire. Ces écailles sont amenées vers les mandibules où l'abeille y ajoute des substances salivaires.

Pour produire 1 kg de cire, il faut rassembler 1 250 000 écailles de cire vierge. Vous trouverez plus d'informations à propos de la production de cire par les glandes cirières sur la page consacrée au système glandulaire.

La production de cire

Pour que la production de cire puisse débuter, il faut que la température intérieure de la grappe soit comprise entre 33 et 36 °C.

Dans ces conditions, les jeunes ouvrières, âgées d'environ 12 jours, peuvent secréter de la cire liquide qui se durit en minuscules écailles transparentes. L'abeille récupère l'écaille au moyen du tarse de la patte postérieure. Les pattes ramènent ensuite ces écailles de cire vierge vers les mandibules où des substances salivaires y sont incorporées. La cire devient de ce fait opaque, mais reste toujours très claire. La salive qui est ajoutée à la cire rend celle-ci malléable, ce qui rend possible la construction des rayons.

La production de cire n'est pas continue.

Les écailles sont de forme conchoïdales (du grec konkhé qui signifie "coquille" et oïde qui signifie "qui ressemble").

Les écailles produites par les glandes cirières antérieures ont une taille d'environ 3,3 mm; celles produites par les glandes cirières les plus postérieures mesurent environ 1,2 mm. Leur épaisseur est d'environ 0,10 mm. Chaque écaille pèse 0,8 mg. Il faudra 1250 écailles de cire pour obtenir 1 gramme de cire.

Au départ, la cire est blanche. Au fur et à mesure du temps qui passe, le pollen et la propolis colorent la cire; elle devient jaunâtre. La cire des cellules où du couvain a été élevé est plus sombre; elle tend vers le brun foncé. Ceci est notamment du aux restes des cocons d'élevage.

Les essaims sont connus pour être particulièrement dynamique en ce qui concerne les nouvelles constructions en cire. Une expérience menée par François Huber a montré qu'un essaim n'a besoin que de sucre ou de miel pour bâtir des rayons de cire (le sucre permet d'ailleurs d'obtenir plus vite et plus de cire que le miel). Il a en outre prouvé que les abeilles ne peuvent produire de la cire en n'ayant que du pollen pour toute nourriture.

Ceci requiert +/- 10 kg de miel. Seule une ruche disposant de suffisamment de ressource peut produire de la cire et construire de nouveaux rayons.

Composition et chimie de la cire

La cire est composée de plus de 300 substances différentes, dont:

monoesters 35 %
hydrocarbures 14 %
diesters 14 %
acides libres 12 %
hydroxy-polyesters 8 %
hydroxy-monoesters 4 %
triesters 3 %
acides de polyesters 2 %
acides d'esters 1 %
alcools libres 1 %
non identifié 6 %

La cire d'abeille fond à 64 °C. Si elle est chauffée au delà de 85 °C, elle se décolore.

Producteurs de cire

La cire est principalement produite en Turquie, qui domine le marché de manière impressionnante. Les pays suivants en produisent également, dans des proportions beaucoup plus modestes: Mexique, Uruguay, Argentine, république dominicaine, Espagne, Grèce et Australie.



La Catoire Fantasque

La Catoire Fantasque

Dernière modification: 3 novembre 2016

© 2004-2017 — La Catoire Fantasque — Tous droits réservés