L'anatomie comparée des castes

L'anatomie comparée des castes

La reine, les faux-bourdons et les ouvrières n'ont pas les mêmes activités au sein de la ruche. Ceci est notamment visible par des différences anatomiques entre les différentes castes.

Sommaire de la page


Le mâle

Le faux-bourdon n'exerce aucune activité pour la ruche. Sa seule fonction connue est de s'accoupler avec une reine vierge.

Ceci se reflète dans son anatomie:

  • les structures relatives au travail sont réduites au minimum ou sont même absentes.
  • les structures pour l'orientation, le vol et l'accouplement sont très développées

La reine

Dans l'anatomie de la reine, on note que les structures relatives au travail sont réduites ou absentes. Par contre, toutes les structures nécessaires à la reproduction sont très développées.

Tableau comparatif

Caractéristiques Ouvrières Reines Mâles
Sensorielle
nb facettes yeux composés 4000-6000 3000-4000 7000-8600
lobe optique du cerveau moyen petit grand
nb plaques antennaires 3000 1600 30000
ratio relatif à la surface d'antenne 2 1 3
Glandulaire
hypopharyngiennes présentes vestiges absentes
mandibulaire grande très grande petite
salivaire de tête grande grande vestiges
salivaire thoracique grande grande petite
cirière présente absente absente
Nasonov présente absente absente
Dufour réduite grande absente
Koshevnikov réduite ou absente présente présente
Reproductive et aiguillon
Ovaires et testicules ovaires réduits ovaires développés testicules
nb ovarioles 2-12 150-180 aucun
spermathèque rudimentaire grande aucune
barbes de l'aiguillon fortes minimes pas de dard
plaques de l'aiguillon lâchement fortement pas de dard
Pièces mandibulaires
mandibules minuscules robustes petites
rainures mandibulaires présentes absentes absentes
proboscis long court court
Pattes et ailes
presse à pollen et peigne présents absents absents
corbeille à pollen présente absente absente
sensille alaire moyen rare beaucoup


La Catoire Fantasque

La Catoire Fantasque

Dernière modification: 3 novembre 2016

© 2004-2017 — La Catoire Fantasque — Tous droits réservés